Historique


C’est en 1926 qu’Ernest DEPIENNE prend l’initiative de fonder une école de musique à Bastogne. Son objectif est d’offrir à tout enfant la possibilité d’entamer des études musicales.

Près d’un siècle plus tard, l’école de musique est toujours là. Elle a grandi. Elle a changé de nom et de bâtiment. Elle a étoffé son panel de disciplines. Mais elle répond toujours à sa vocation première, celle d’offrir une démarche artistique par le biais d’un enseignement de qualité et d’activités plurielles (auditions, concerts, spectacles, stages, échanges, etc.).

Quelques jalons de son histoire

  • 1930 : Reconnaissance officielle de l’école de musique par l’Etat qui lui octroie un subventionnement.
  • 1935 : Paul KELLER, professeur de violon, accède à la direction de l’école de musique suite au décès de son fondateur.
  • 1947 : Franz LEGRAND est appelé à succéder à Paul KELLER, décédé, et à redonner vie à une école en ruines au lendemain de la guerre.
  • 1972 : La Commune de Bastogne devient le Pouvoir organisateur.
  • 1983 : Après 36 années passées au service de l’école communale de musique, Franz LEGRAND accède à la retraite et cède le relais à Thierry CHLEIDE en août 1983. En 2006 jusqu’en 2013, années durant lesquelles il est appelé à d’autres fonctions, Roland MAUS dans un 1er temps et Jean-Marie AUBRY ensuite assurent son remplacement jusqu’à son retour en septembre 2013.
    Depuis 2015, Thierry CHLEIDE est à nouveau en mission au Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Roland MAUS assure son remplacement.
  • 1986 : Déménagement dans les locaux de l’Institut St-Joseph, rue des Remparts. Création de l’implantation à Nadrin – Houffalize
  • 1988 : Création de l’asbl « Les Amis de l’Académie communale de musique de Bastogne » dont l’objectif est de contribuer au rayonnement de l’établissement par l’organisation d’activités artistiques et la gestion du patrimoine instrumental et didactique.
  • 1991 : Suite à l’ouverture de nouveau cours, notamment ceux de diction, de déclamation et de danse classique, l’école de musique est classée en « première catégorie » et prend dès lors pour nom : « Académie Communale de Musique, Danse et Arts de la parole ». Ce changement important signifie la liquidation directe des subventions-traitements par le Ministère, l’octroi de subventions de fonctionnement, et une subvention pour un emploi de surveillant-éducateur, le secrétariat restant à charge du Pouvoir Organisateur (Ville de Bastogne).
  • 1998 : Adaptation de ses structures et de ses enseignements en fonction du nouveau décret régissant l’ « enseignement secondaire artistique à horaire réduit », ceci impliquant notamment la rédaction de programmes de cours et d’un projet pédagogique.
  • 2006 : Achat du bâtiment actuel par la Ville de Bastogne et rénovation progressive de l’ensemble : remplacement des châssis de fenêtre, rafraîchissement des différentes classes, aménagement d’une salle de spectacle (salle Franz LEGRAND), transformation du grenier en deux salles spacieuses (local de percussions et studio de danse).

Ouverture progressive de nouvelles disciplines

  • Flûte traversière (1985)
  • Chant, éveil musical, danse classique, diction, déclamation (1989)
  • Histoire de la musique (1990)
  • Ecriture et analyse (1993)
  • Violoncelle (1993)
  • Musique de chambre instrumentale (1994)
  • Accordéon (2003)
  • Chant d’ensemble (2005)
  • Percussions (2006)
  • Trombone (2013)

Echanges internationaux

Nombreux échanges avec des pays voisins ou plus lointains dans le cadre de concerts, de stages, de festivals, notamment le « festival musical européen » organisé tous les 2 ou 3 ans :

  • Allemagne : Bitburg, Daun, Neuerburg (1989, 1990, 1991, 1992), Bonn (1992)
  • France : Strasbourg (1991), Vendôme (1993), Clamecy (1999, 2002, 2005), Montbard (2014)
  • Italie : Prato & Florence (1990, 1991, 1992), Emilie-Romagne (2012)
  • Espagne : Barcelone (1997)
  • Norvège : Trondheim (2000)
  • Hongrie : accueil d’un ensemble de guitare de Matricana (2001)
  • Suisse : Aarau & Zurich (mai 2002)
  • Kazakhstan : accueil d’une troupe de danse de Almaty (2003)
  • Danemark : Copenhague & Malmö (2004)
  • Indonésie : île de Sumatra (2006)
  • Italie : région Emilie-Romagne (2012)

Quelques événements marquants de ces 20 dernières années

  • Septembre 1995 : Participation au spectacle de « La Paveye ».
  • Février 1999 : « Gloria » de Vivaldi à Bastogne avec chœur, orchestre et solistes.
  • Février 2002 : Représentations scolaires et publiques de l’opéra « Brundibar », en collaboration avec les Jeunesses Musicales et le Centre Culturel de Bastogne.
  • 2003 : Enregistrement d’un CD « Chœurs à cœur Tablada », dont les bénéfices de la vente ont été intégralement versés au profit d’un centre de protection de l’enfance situé dans le quartier Tablada de Lima au Pérou.
  • 2003 : Réalisation d’un projet de « Créativité » réunissant musique, arts de la parole et beaux-arts autour d’un germe thématique commun avec d’autres Académies de la Communauté française.
  • Septembre 2004 : organisation des épreuves éliminatoires du concours « Axion Classics » (Dexia Banque).
  • Avril 2004 : « Concert de la réconciliation » avec des musiciens allemands, américains, israéliens et palestiniens, à l’église St-Pierre de Bastogne.
  • Avril 2006 : concerts d’inauguration de la salle d’audition « Divertimento ».
  • Janvier 2006 : Enregistrement d’un CD « Couleurs de Temps » à l’occasion du 80ème anniversaire de l’établissement.
  • Décembre 2008 : Soirée « Olivier Messiaen ».
  • Décembre 2010 : Spectacle « ZAHORI » du chanteur Raphy-Raphaël accompagné du chœur des enfants de l’Académie.
  • Mars 2011 : Sortie du CD « Etats d’Âme, opus 20 » enregistré par l’orchestre « Les Archets du Sablon » pour clôturer les festivités de son 20ème anniversaire (Direction : Jean-Marie Georges).
  • Juillet 2011 : Stage d’été en collaboration avec le Centre Culturel de Bastogne
  • Novembre 2014 : Stage de danse avec le Conservatoire de musique de Montbard (Bourgogne) à Bastogne.
  • Décembre 2014 : Spectacle « Des atrocités des guerres… au bien-vivre ensemble… » en partenariat avec les écoles communales primaires de Bastogne et le chanteur Thibault.

S’ajoutent encore à cet éventail des concerts réguliers avec des artistes invités, de Belgique ou de l’étranger, des spectacles chorégraphiques ou liés au domaine des arts de la parole et du théâtre, des spectacles pluridisciplinaires, la participation aux « Fêtes de la musique » ainsi qu’au festival annuel des jeunes musiciens luxembourgeois…